Administration réseaux

Un article de WikisAdmins.

Selon l'ISO (International Standard Organization), l'administration réseaux comprend 5 fonctions :

  1. panne (fault management) : L’objectif de l’administration réseau est d’avoir un réseau opérationnel sans rupture de service (taux de disponibilité à 99,999 % par exemple soit quelques secondes d’indisponibilité par an), ce qui définit une certaine Qualité de Service (QoS) offerte par l’opérateur à l’abonné. On doit être en mesure de localiser le plus rapidement possible toute panne ou défaillance. Pour cela, on surveille les alarmes émises par le réseau, on localise un incident par un diagnostic des alarmes, on journalise les problèmes...
  2. configuration (configuration management) : Il convient de gérer la configuration matérielle et logicielle du réseau pour en optimiser l’utilisation. Il est important que chaque équipement, chaque compteur... soit parfaitement identifié de façon unique à l’aide d’un nom ou identificateur d’objet OID (Object Identifier).
  3. sécurité (security management) : On gère ici les contrôles d’accès au réseau, la confidentialité des données qui y transitent, leur intégrité et leur authentification.
  4. audit (performance management) : Il convient de contrôler à tout moment le réseau pour voir s’il est en mesure d’écouler le trafic pour lequel il a été conçu.
  5. comptabilité (accounting management) : L’objectif est de gérer la consommation réseau par abonné en vue d’établir une facture.

Même si l'administrateur systèmes intervient plus dans le fonctionnement de la machine et l'administrateur réseaux, dans le fonctionnement du... réseau, les deux fonctions se mélangent si bien qu'elle sont souvent difficile a distinguer l'une de l'autre.

On peut tout de même remarquer qu'un protocole regroupe toute les fonctions du NetAdmin : SMTP (Simple Network Management Protocol), le protocole qui permet la supervision de l'ensemble du réseau. Mais bien sûr, de nombreux autres protocoles et services sont nécessaire au bon fonctionnement d'un réseau.

  1. Médias, topologie et architecture réseau
  2. Configuration de routeurs et switches
  3. Services de passerelle (NAT)
    1. Passerelle Internet Linux
  4. Système de noms de domaine (DNS)
  5. Service d'adressage IP dynamique (DHCP)
    1. DHCPd sur GNU/Linux
  6. Service mandataire (proxy)
  7. Administration à distance
  8. Réseau privé virtuel (VPN)
  9. Service web (HTTP)
  10. Service de messagerie (SMTP,POP et IMAP)
  11. Service de stockage (SMB, NFS, FTP)
  12. Service d'impression (SMB)
  13. Service d'annuaire (LDAP,NIS)
  14. Service d'applications
  15. Service de terminal (TSE, LTSP)
  16. Supervision (SNMP)
  17. Gestion de parc
  18. Dépannage, audit et optimisation du réseau